Recent Posts

APPEL A SOUTENIR LE CPCR

août 25, 15 APPEL A SOUTENIR LE CPCR

Posted by in RwandaNews

Depuis que nous avons pris connaissance du réquisitoire du procureur demandant un non-lieu dans l’affaire Munyeshyaka, l’incompréhension est totale. La lecture du document nous conforte dans notre obstination à refuser les arguments avancés par le parquet. Chaque témoignage est minimisé. L’impression générale: la parole des témoins et des victimes n’est pas du tout prise en compte. Selon le Procureur, le rôle de Munyeshyaka est trouble mais toutes les circonstances atténuantes lui sont reconnues. Un exemple peut tout à fait illustrer l’état d’esprit du procureur. L’abbé Munyeshyaka reconnaît bien avoir signé la lettre adressée au pape Jean-Paul II par une trentaine de prêtres à partir du Congo après le génocide des Tutsi, mais il se défend en déclarant qu’il n’en est pas l’auteur. Dans ce document, le génocide des Tutsi est tout simplement nié. Et le procureur de prendre pour argent comptant les propos de Wenceslas Munyeshyaka. Probablement pire encore, il semble bien que tous les témoignages recueillis par le TPIR avant que ce dernier ne confie le dossier à la justice française en 2007 n’aient pas été pris en compte, ou aient été minimisés au bénéfice du prêtre de la Sainte Famille. Et il en est de même des témoignages que nous avons fournis au dossier. Et il aura fallu attendre 20 ans pour arriver à ces conclusions? La montagne a accouché d’une souris. Et c’est révoltant.   Nous attendons avec grand intérêt la réaction du TPIR qui ne saurait tarder. Sans présager de ce ce que sera la prise de position du Tribunal Pénal International, on peut penser qu’elle ira dans le sens de celle des parties civiles. Pourquoi le TPIR aurait-il demandé à la justice française de juger Munyeshyaka s’il n’avait pas eu la conviction que de lourdes charges pesaient sur ce dernier? A Arusha, on doit regretter amèrement d’avoir fait confiance à la justice française. Mais attendons une réaction officielle.   Toujours est-il que les parties civiles ont trois semaines pour faire connaître leur position, et elles n’y manqueront. Puis ce...

read more

Le Rwanda possède le pouvoir judiciaire le moins corrompu de l’Afrique de l’Est.

août 29, 15 Le Rwanda possède le pouvoir judiciaire le moins corrompu de l’Afrique de l’Est.

Posted by in RwandaNews

« Transparency International» est une ONG allemande, reconnue sur le plan international pour son combat contre la corruption. Elle publie chaque année un classement mondial analysant la situation de chaque pays, notamment au regard des engagements pris par les Etats dans ce domaine. Dans son dernier rapport intitulé : « L’analyse du professionnalisme et de la responsabilisation des tribunaux ». l’ONG considère que le Rwanda dispose du pouvoir judiciaire le plus fiable d’Afrique de l’Est. Selon les auteurs de ce rapport une très faible proportion de Rwandais (moins de 10%) sont susceptibles d’être exposés à la corruption dans les services publics de la justice, contre 14,% en Ouganda et 16,% au Kenya, 17% au Burundi et 22% en Tanzanie. Ce résultat résulte d’une probité croissante dans les habitudes des magistrats liée à l’enseignement dans les facultés de droit notamment. Selon Transparency International 70% d’entre eux déclineraient toute tentative de corruption. Il va de soi pour reprendre les termes d’Appolinaire Mupiganyi, Secrétaire exécutif de « Transparency International » au Rwanda: « Le résultat obtenu par le Rwanda n’est pas trop mauvais, mais il reste encore de la place à l’amélioration ». La confiance dans l’institution judiciaire résulte d’un volontarisme politique pour un haut niveau de professionnalisme. Aujourd’hui, près de 90% des juges et des greffiers possèdent un diplôme universitaire en droit. Les juges ont compris que leur niveau de compétence s’est largement amélioré, tout en étant conscients des risques encourus. Ce volontarisme apparaît au premier coup d’oeil. En témoigne la présence de grands panneaux publicitaires, à l’entrée de Kigali, destinés à « bannir toute corruption ». On y voit le dessin d’un coup de balai afin d’inciter les rwandais à « balayer » toute tentation de corruption. Sur ce panneau, est présenté un numéro de téléphone, pour signaler aux autorités toute « expérience » de malversation. Les sanctions prévoient dans le code pénal de très lourdes peines à l’encontre des contrevenants. L’un des critères internationaux repose sur le taux de confirmation des jugements de première...

read more

Le Rwanda émet des bons de trésor pour 21 millions de dollars

août 28, 15 Le Rwanda émet des bons de trésor pour 21 millions de dollars

Posted by in RwandaNews

  La banque centrale du Rwanda (Agence Ecofin) – Le Rwanda a émis des bons de trésor pour un montant de 15 milliards de francs (environ 21 millions de dollars), avec échéance de cinq ans, a annoncé la Banque centrale dans un communiqué publié le 27 août. L’émission a été sursouscrite, a-t-on ajouté de même source sans plus de précision. Les bons de trésor, qui auront un rendement de à 11,950%, seront cotés sur le Rwanda Stock Exchange à partir du 1er septembre. La Banque centrale du Rwanda a par ailleurs précisé que ces bons de trésor se situent dans le cadre d’un engagement du gouvernement à émettre des titres obligataires chaque trimestre, indiquant que la prochaine émission devrait avoir le 25 novembre prochain. (Agence Ecofin 28/08/15) Posté par...

read more

Levée de boucliers contre la décision du Parquet de Paris à l’endroit du présumé génocidaire Abbé Wnceslas Munyeshyaka

août 28, 15 Levée de boucliers contre la décision du Parquet de Paris à l’endroit du présumé génocidaire Abbé Wnceslas Munyeshyaka

Posted by in RwandaNews

La Commission Nationale Rwandaise de Lutte contre le Génocide dirigée par le Sénateur JD Bizimana a rejeté la récente décision du Parquet de Paris d’abandon de poursuite judiciaire à l’endroit du présumé criminel de génocide Abbé Wenceslas Munyeshyaka, curé de la Paroisse Sainte Famille de Kigali au moment du génocide des Tutsi de 1994 résidant actuellement à Gisors au nord Ouest de Paris. « Nous nous désolidarisons contre cette décision du Parquet de Paris et recommandons à la justice française de faire de même », a déclaré JD Bizimana invitant la Cour de Justice de Paris de pas être instrumentalisée par des influences négatives de toute part y compris de l’Exécutif français ou de Rome papale qui tient à protéger les membres du clergé rwandais ayant trempé dans le génocide de 1994. « Il est aberrant et sidérant de voir comment le Parquet de Paris a délibérément passé outre le mandat d’arrêt lancé par le TPIR Arusha à l’encontre de cet Abbé au moment où cette cour internationale était active. Ce mandat précisait carrément les crimes dont l’Abbé était accusé », a déclaré à la Presse le Sénateur rappelant que l’Abbé était accusé de participer à des réunions dites de sécurité organisées par les commandants de la Ville de Kigali Col Tharcisse Renzaho et l’alors Lt Col Munyakazi, réunions qui étaient en réalité destinées à des opérations de ratissage des Tutsi dans leurs caches dans les différents quartiers de la ville. « Le Parquet de Paris a délibérément passé sous silence les actes d’accusation selon lesquels l’Abbé Munyeshaka, entre Avril et Juin 1994, a, lui personnellement, fusillé à bout portant quatre tutsi dans l’enceinte de la Paroisse Sainte Famille. Il n’a pas non plus tenu compte des témoignages des femmes y réfugiées qui se plaignent d’avoir été violées par cet Abbé. Le Parquet tait également le fait que sous les ordres de cet Abbé Munyeshyaka, 60 Tutsi ont été forcés de quitter leur refuge de Sainte Famille et convoyés au Secteur Rugenge, 500 m en contrebas de l’Eglise, pour...

read more

Ntaganzwa yavuguruye « Inganji Karinga » igitabo cya Alexis Kagame

août 28, 15 Ntaganzwa yavuguruye « Inganji Karinga » igitabo cya Alexis Kagame

Posted by in RwandaNews

Mu rwego rwo gufasha Abanyarwanda gusoma no gusobanukirwa Amateka y’u Rwanda, Ntaganzwa Israël yavuguruye « Inganji Karinga » igitabo cy’Amateka cyanditswe na Musenyeri Alexis Kagame. Icyo gitabo kivuguruye, Ntaganzwa utuye mu Mujyi wa New York muri Leta zunze ubumwe za Amerika, yakimuritse mu Bubiligi kuwa 25 Kanama 2015 ari na bwo yaganiriye na IGIHE agira byinshi atangaza. Ntaganzwa yagize ati: “Iki gitabo mu by’ukuri ni umwimerere wa Musenyeri Alexis Kagame. Nagize amahirwe rero yo kukibona mu nzu y’isomero aho ntuye muri Amerika, nsanga na kopi bari bafite ishaje cyane, mbasaba ko nacyandukura kikabasha gusubira gusomwa n’abanyarwanda b’ingeri zose, cyane ko kitari kikiboneka ahantu na hamwe, kuko nari naragishatse narakibuze, kandi gikubiyemo amateka y’u Rwanda uko yanditswe kandi yakozweho ubushakashatsi na Musenyeri Alexis Kagame.”   Ntaganzwa Israël wavuguruye « Inganji Karinga » Yakomeje agira ati “Byaranyoroheye rero kuko nta tegeko ryambuzaga kucyandukura bundi bushya n’ubwo bitari byoroshye, ibi nabikoze kugirango aya mateka azakomeze abeho agirire abadukomokaho akamaro ku bumenyi, kuko utamenya aho ava ntamenya aho ajya.” Ibiri muri iki gitabo binyuranye kure n’ibyo abakoroni batwigishije, kuko bo bashakaga kugoreka amateka y’u rwanda, ibi na byo byampaye imbaraga zo kwandukurana umwimerere iki gitabo cyanditswe n’umuhanga Kagame Alexis, kandi acyandika mu kinyarwanda. Israel Ntaganzwa, avuga ko yagerageje gusesengura iki gitabo, akanongeramo ijambo ry’ibanze ku mapaji 23, mu buryo bwo gufasha buri wese uzagisoma, andi mapaji yose asigaye ni umwimerere wa Musenyeri Alexis Kagame nta n’inyuguti n’imwe ivuyemo.   Wakurikira ikiganiro IGIHE yagiranye na Israel Ntaganzwa mu Bubiligi, ukarushaho gusobanukirwa: Yanditswe kuya 26-08-2015na Karirima A.Ngarambe Posté par...

read more

Plus d’argent pour nourrir les terroristes!

août 27, 15 Plus d’argent pour nourrir les terroristes!

Posted by in RwandaNews

Il manquait un commentaire, évidemment. On ne peut livrer une telle information sans donner un avis!!! Plus d’argent pour nourrir les terroristes (ex-FDLR!) Il y a bien longtemsp que ce problème aurait dû être réglé. Plus de 20 ans que la question des FDLR pourrit la situation dans la région des Grands Lacs. Des millions de dollars dépensés, autant d’argent qui aurait pu être consacré à d’autres causes, la justice par exemple. Nous demandons à nouveau que l’ONU finance les procès d’assises contre les personnes soupçonnées d’avoir participé au génocide des Tutsi. Est-ce aux parties civiles de se démener ou de mendier quelques centaines de milliers d’euros quand des millions de dollars sont scandaleusement dilapidés? De l’argent, il y en a, contrairement à ce qu’on nous rétorque. Encore faut-il être persuadé que la justice construit la paix. Notre appel sera-t-il entendu? http://tempsreel.nouvelobs.com/…/rdc-l-onu-n-a-plus-les-moy… Posté le 27/08/2015 par rwandaises.com...

read more

Le Rwanda aurait envoyé des  » escadrons de la mort » en Belgique, pourquoi pas la bombe atomique, tant qu’on y’ est ?

août 25, 15 Le Rwanda aurait envoyé des  » escadrons de la mort » en Belgique, pourquoi pas la bombe atomique, tant qu’on y’ est ?

Posted by in RwandaNews

Un titre qui fait peur, un titre accrocheur ! L’article, au titre racoleur, paru dans le quotidien flamand, HET BELANG VAN LIMBURG, a été relayé par l’ensemble de la presse francophone. Mais qu’en est-il réellement de ces « escadrons de la mort », envoyés par le Rwanda et qui seraient actifs en Belgique ? Info ou Intox ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que si ces « escadrons de la mort » devaient exister, ils seraient d’une inefficacité, à faire pleurer les plus insensibles d’entre nous. Imaginez un peu, l’article nous parle d’un seul cas, sans citer aucun nom, qui évoque la mort de Juvénal UWILIGYIMANA, il y a plus de dix ans. On ne donne aucune précision, on reste dans le flou, et on fait tout un article avec des informations dignes des conversations de bistrots. L’article parle bien de « commandos de la mort », actifs en Belgique, …mais ils sont où les morts ? Philippe BREWAEYS est un journaliste belge d’investigation depuis plus d’un quart de siècle, qui a suivi de près de nombreux grands dossiers judiciaires en Belgique. Durant cette dernière décennie, il a sillonné, à de nombreuses reprises, l’Afrique des Grands Lacs. Depuis cinq ans, il étudie en profondeur le dossier de l’attentat de l’avion du Président Juvénal Habyarimana, élément déclencheur du génocide du Rwanda. Il est également l’auteur d’un livre intitulé : « Noirs et blancs menteurs ». Après avoir vu cet article, Monsieur BREWAEYS a voulu réagir sur le net. Voici en quelques lignes l’opinion d’un journaliste investigateur averti : « Voici des informations qui permettent de lutter contre la désinformation: Incroyable! Quand l’intox remplace l’information. Combien d’opposants tués dans notre pays? L’article évoque une seule mort, celle de Juvénal Uwilingyimana, il y a dix ans, sans citer son nom. Et pour cause: « Selon certaines sources judiciaires belges, le médecin légiste aurait conclu à un suicide. La justice a quant à elle prononcé un non-lieu ». Pourquoi le FPR (Front Patriotique Rwandais) l’aurait assassiné? Au moment...

read more

Voici les 5 chefs d’État africains qui ont mis en place une bonne stratégie gagnante pour leur pays

août 25, 15 Voici les 5 chefs d’État africains qui ont mis en place une bonne stratégie gagnante pour leur pays

Posted by in RwandaNews

En dehors des royautés que compte le continent africain, la règle d’usage est souvent de s’accrocher au pouvoir autant que le permettent les circonstances, une coutume qui favorise une mauvaise gouvernance comme le démontre l’état économique de nombreux pays du continent. Une fois au pouvoir, nombreux sont les chefs d’État qui font des ressources publiques leur porte-monnaie personnel. On observe tout de même ces dernières années des changements surprenants. Les 5 chefs d’État africains suivants ont eu un impact indéniable sur le succès économique et social de leur pays. Paul Kagamé, Rwanda Après un génocide aux conséquences dévastatrices et une longue période de troubles, le Rwanda peut enfin souffler grâce aux différentes actions menées par le président Paul Kagamé. Comme bon nombre de pays africains, le Rwanda était miné par la corruption et le clientélisme, mais l’arrivée du président Paul Kagamé a permis au pays de prendre un nouveau départ sur le plan économique et social. Le secteur primaire est l’un de ceux qui se porte le mieux dans le pays. Bien qu’il faille déplorer un budget de l’État financé à grande échelle par les aides internationales, on ne peut s’empêcher de féliciter le gouvernement en place pour les résultats obtenus malgré ce constat. Il n’est pas étonnant d’apprendre qu’après la crise économique récente, le Rwanda se remet de la chute de sa croissance économique et a enregistré une croissance de 7% en 2014.   Seretse Khama Ian Khama, Botswana Le Botswana est considéré à juste titre comme le bon élève de l’Afrique. Lorsque le pays a accédé à son indépendance en 1966, les différents présidents qui se sont succédés, ont fait de leur mieux pour distribuer les ressources aussi équitablement que possible. Dirigé aujourd’hui par Seretse Khama Ian Khama, fils du père de la démocratie, le pays se porte économique très bien. Il jouit d’un climat économique robuste dopé par la présence très importante de ressources minières bien exploitées comme le diamant. La stabilité économique et la sécurité qui règnent dans le pays rassurent les investisseurs. Il faut...

read more

Le Rwanda exige du Burundi la libération des sujets rwandais

août 25, 15 Le Rwanda exige du Burundi la libération des sujets rwandais

Posted by in RwandaNews

  La Ministre rwandaise des Affaires Etrangères,Louise Mushikiwabo, a annoncé sur son compte twitter que le Rwanda vient d’instruire son ambassadeur en poste à Burjumbura, M. Rugira Amandin, d’entrer en conférence avec le Ministre Burundais des Affaires Etrangères sur le sort de 30 citoyens, passagers, rwandais détenus au Burundi dans des lieux non encore identifiés. Ces passagers rwandais qui se rendaient à Bujumburura avaient été arrêtés à des barrières improvisées de contrôle de routine. « Nous avons protesté auprès des autorités burundaises contre l’arrestation de 12 citoyens rwandais dont nous venons d’établir l’identité en attendant de connaître celle des autres », a dit Amandin. Selon cet ambassadeur, les pourparlers vont bon train. D’autres sources d’information parlent de l’arrêt des activités commerciales des sujets rwandais ayant établi leurs fonds de commerce à Bujumbura. L’arrêt de ces activités est dû au ’harassment’ mené par les agents du BSR (Bureau Spécial de Recherche) qui leur administrent des interrogatoires intempestifs. http://fr.igihe.com/politique/geopolitique/le-rwanda-exige-du-burundi-la-liberation-des.html Posté...

read more

Le Rwanda sollicite sa diaspora via des bons de Trésor

août 22, 15 Le Rwanda sollicite sa diaspora via des bons de Trésor

Posted by in RwandaNews

Le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, Claver Gatete Le gouvernement du Rwanda émet à partir du 26 août, des bons de Trésor d’une valeur de 15 milliards de francs  à maturité de 5 ans destinée à sa diaspora. L’émission destinée à renforcer le marché rwandais des capitaux s’adresse aux particuliers, rwandais et étrangers, ainsi qu’aux différentes institutions financières et autres investisseurs. Cette opération va permettre le financement des projets d’infrastructures et, en même temps, à stimuler le marché local des capitaux, et ce suite au succès des précédentes souscriptions des bons du Trésor rwandais depuis 2008. L’obligation qui sera cotée à la Bourse de Kigali est arrangée par la National Bank Of Rwanda. (Financial Afrik 21/08/15) Posté le 21/08/2015 par...

read more