Mois : mai 2014

Canada: l’ex-chef de l’ONU au Rwanda quitte le Sénat, hanté par le génocide

(AFP 28/05/14) Le général à la retraite Roméo Dallaire, à la tête de la mission des Casques bleus au Rwanda en 1994, a annoncé mercredi sa démission du Sénat canadien pour se consacrer à la cause des enfants soldats et à la prévention des génocides, avouant que celui du Rwanda le hantait toujours. Sénateur depuis 2005, Roméo Dallaire, 68 ans, va quitter la vie politique canadienne le 17 juin. « Je considère que j’ai des devoirs en dehors du Sénat », a-t-il expliqué. Commandant de la Mission d’assistance des Nations unies au Rwanda (Minuar), le général Dallaire avait alerté en vain la communauté internationale sur le génocide rwandais et avait clairement pointé la responsabilité des Etats-Unis, de la France et du Royaume-uni en tant que membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. Roméo Dallaire a estimé mercredi lors d’une conférence de presse avoir « énormément de travail » au niveau international avec ses actions sur le terrain pour les enfants soldats. De plus, son engagement pour « la prévention de génocides », à la demande du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, lui prend aussi beaucoup de son temps. Il souhaite aussi s’engager beaucoup plus avec les universités et les chercheurs sur le choc post-traumatique dont sont victimes des soldats qui reviennent de théâtres d’opération difficiles. Dans ce domaine, le général Dallaire veut apporter sa propre expérience puisqu’il a souffert à son retour du...

Read More

Génocide des Batutsi : une plainte contre un réfugié à Nantes

    Une plainte pour participation au génocide de 1994 a été déposée lundi, visant un Rwandais désormais installé à Nantes, a annoncé le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR). Le CPCR traque les génocidaires présumés qui ont trouvé refuge en France. La plainte déposée lundi vise Félicien Baligira, un sexagénaire dont la justice française avait refusé l’extradition en 2012. Le collectif l’accuse d’avoir « notamment participé à plusieurs réunions de préparation du génocide dès 1993 et en d’avril 1994 » et lui impute « l’organisation » et « la mise en oeuvre » de massacres. « Je prends acte de cette nouvelle plainte », a commenté un des avocats de Félicien Baligira, persuadé « qu’il répondra aux convocations qui lui seront adressées et qu’il viendra expliquer en quoi ce dont on l’accuse n’est pas fondé et revêt une connotation politique ». Entre avril et juillet 1994, environ 800.000 personnes ont été tuées au Rwanda en quelque 100 jours, essentiellement parmi la minorité tutsi. http://fr.igihe.com/justice/genocide-des-tutsi-rwandais-une-plainte-contre-un.html Posted buy rwandaises.com...

Read More

Un casque bleu rwandais tué au Darfur

    Au cours d’une opération de pacification de deux tribus darfuriennes qui se battaient, les Arabes nomades et les Furs qui a eu lieu à Kabkabiya, Nord Darfour, à deux cents mètres du Camp militaire des Casques Bleus, un casque bleu rwandais a été touché mortellement à la poitrine par une balle et trois autres ont été blessés en ce 24 mai 2014. Selon le Porte parole de l’Armée Rwandais, le Gén. Joseph Nzabamwita, le Commandant en chef des Casques Bleus de la MINUAD (Mission Hybride UN-UA pour le Darfour, s’approchait des lieux de bataille où Furs et Arabes nomades s’affrontaient. En ce moment là, les Arabes nomades ont tourné leurs fusils sur les Casques Bleux rwandais abattant un et en blessant 3. En légitime défense, les Rwandais ont répliqué et en ont tué 4 assaillants. « Nous protestons énergiquement contre les attaques sur les positions des Casques bleux en mission d’assurer la sécurité des Darfouriens. Les Casques Bleus rwandais n’auront jamais peur de ces attaques. Ils continueront à garder la sécurité des Darfuri tout en cherchant à bien remplir leur mission de maintien de la Paix », a indiqué le Gén. Joseph Nzabamwita. http://fr.igihe.com/actualite/securite/international/un-casque-bleu-rwandais-tue-au-darfur.html Posted by rwandaises.com...

Read More

Communiqué de soutien aux victimes du crime antisémite exécuté au Musée Juif de Bruxelles

Chers Amis, Voici 20 ans qu’IBUKA Mémoire et Justice lutte contre l’impunité, la deshumanisation d’une partie ou de toute une population. Que fut notre stupeur et consternation d’apprendre aujourd’hui, ce crime ignoble et antisémite exécuté au Musée Juif de Bruxelles. Au nom des rescapes du génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda et de leurs amis membres de l’asbl IBUKA M&J, nous condamnons fermement cet acte aussi bien terroriste que lâche qui vise nos frères humains pour ce qu’ils sont (JUIFS). Nos pensés profondes vont vers les victimes de cette ignominie et leurs familles ainsi que vers la communauté des juifs  entière. Nous ne pouvons pas tolérer de tels crimes et nous ne devons pas les tolérer. La lutte contre le négationnisme, l’antisémitisme doit être la leitmotive de tous nos frères et sœurs humains.  Chers frères juifs, nous ne cesserons de lutter à vos cotés et vous pouvez compter sur notre soutien dans ces moments difficiles. Ensemble, nous ne doutons de pouvoir faire plier ces criminels. Nous exhortons les pouvoirs publics à prendre des mesures draconiennes qui visent à bannir des tels actes. L’espace public ne doit plus être un déversoir de haine envers les différentes communautés. L’écoute, le soutien et l’agissement en accord avec les conseils émanant des associations citoyennes devraient permettre l’éradication de ces crimes effroyables. Que vive la vie, que vive l’harmonie communautaire, l’humanité sera ainsi...

Read More

Rwanda, 
la trahison de Human Rights Watch

Essai Un livre de Richard Johnson
 Share on twitter Share on facebook Share on email Share on print More Sharing Services 0 Titre : Rwanda, 
la trahison de Human Rights Watch Surtitre : Essai Soustitre : Un livre de Richard Johnson Date de publication en ligne : 23/05/2014 Les auteurs :  Richard Johnson Langue de l’article: fr À l’intérieur de la rubrique: Essais URL: http://www.izuba.info/rwanda-%E2%80%A8la-trahison-de-human.html Site référencé:  Achetez en ligne Popularité:  +++  Mots-clés associés  Nouveautés   Rwanda   Histoire   Essai Les éditions Izuba ont le plaisir de vous annoncer la parution de Rwanda, la trahison de Human Rights Watch, disponible dès le 5 juin 2014 en librairie et sur la librairie Izuba. A cette...

Read More

Gushyingura Nzirabatinyi Jean

Nzirabatinyi Jean  né le 14 /08/ 1938 au Rwanda décèdes le 08/05/2014 au Rwanda (Butare)   Uyu munsi, mugiye gushyingura umuvandimwe wacu, NZIRABATINYI Jean Imana itegeka byose yamutumiye kwitariki ya 08/05/2014. Uyu munsi, kuwa gatandatu, tariki ya 10/05/2014, muramuherekeza KURI UYU MUNSI TUGUHEREKEJE BWA NYUMA TWESE ABO WAKUNZE WAKUNDWAKAJE WATETESHEJE WATONESHEJE DUTERANIYE HANO TUKWIBUKA AMAGAMBO NTIYASOBANURA Umugabo wuje urukundo n,urugwiro Umubyeyi udasanzwe Sogokuru usabana Umuvandimwe wuje ubwuzu Umuturanyi mwiza watunogeye Wabaye impfura, inyangamugayo, indashyikirwa mu mico no mumibanire n,abantu b,ingeri zose. wigishije abantu benshi kuba abantu, gutandukana nawe biratubabaje, nyamara dusigaye byinshi byiza takwigiyeho. Uwomurage udusigiye ntuzazime muritwe ushobora byose akwiyereke iteka uruhukire mumahoro ijabiro kwa jambo TUZAHORA TUKWIBUKA lundi 12 mai 2014 à 13:10 Posted by rwandaises.com L’article Gushyingura Nzirabatinyi Jean à été posté sur Le Site De La Diaspora Rwandaise par Lukeba Source :...

Read More

AMBARWANDA PARIS : AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE DE CHARGÉ DES INSTITUTIO NS INTERNATIONALES ET DE LA COMMUNICATION L’Ambassade du Rwanda en France lance un avis de va cance de poste de chargé des institutions internationales et de la communica tion et invite les personnes intéressées à soumettre leurs candidatures. 1. Principales fonctions et responsabilités Sous la supervision de l’Ambassadeur, le(a) chargé( e) des institutions internationales et de la communication exécutera les fonctions suivantes : • Assister l’Ambassadeur lors des réunions et activit és des différentes institutions internationales qui sont du ressort de l’Ambassade et ; • Assurer le suivi de ces...

Read More

Le méthane mortel des profondeurs du lac Kivu, future source d’énergie pour le Rwanda

    Le lac Kivu Sous les eaux calmes du lac Kivu, à la frontière entre Rwanda et République démocratique du Congo (RDC), sommeille une véritable bombe potentiellement mortelle, mélange de méthane et de CO2, que le Rwanda veut transformer en électricité. Les 2.370 km2 du lac Kivu – soit quatre fois la taille du lac Léman entre la France et la Suisse – dont la profondeur atteint 485 mètres par endroits, contient, selon les estimations, quelque 60 km3 de méthane dissous et environ 300 km3 de dioxyde de carbone (CO2). « Le lac Kivu est un lac à problème (…) dans lequel on trouve du dioxyde de carbone en volume assez important et du méthane (…) un gaz qui peut servir de détonateur à une éruption limnique », une remontée des eaux profondes chargées en gaz mortel qui se répandrait alors dans l’atmosphère, explique Matthieu Yalire, chercheur à l’Observatoire volcanologique de Goma, sur la rive congolaise du lac. Avec ceux de Nyos et de Monoun au Cameroun, le lac Kivu est l’un des trois lacs au monde renfermant de très fortes concentrations de gaz. En 1986, le CO2 brutalement libéré par le lac Nyos avait tué par asphyxie plus de 1.700 habitants alentour. Deux ans auparavant, un phénomène semblable avait tué 37 personnes autour du lac Momoun. Une telle catastrophe sur le lac Kivu pourrait tuer jusqu’à 2 millions de...

Read More

AG de la BAD à Kigali : Indépendance économique et nouvelles stratégies pour la jeunesse africaine

  L’AG (Assemblée générale annuelle) de la BAD (Banque Africaine de Développement) continue ses travaux à Kigali où le Président Paul Kagame du Rwanda développe et clarifie sa détermination obsessionnelle de l’idée de prospérité dans l’indépendance économique de l’Afrique pour mieux échapper aux diktat et conditions léonines de l’Occident.   Le Président Paul Kagame a demandé aux dirigeants africains d’arrêter de fortes et durables stratégies pour lutter contre la pauvreté endémique de laquelle profite l’Occident, ex-colonisateur, pour imposer le diktat à l‘Afrique. « Les Pays africains continuent à être leurrés par l’Occident parce qu’ils sont plongés dans une pauvreté structurelle. Cet Occident se permet de cibler certains dirigeants élus par les citoyens et les déclarer indésirables pour les remplacer par ceux de son choix. Tout ceci est rendu possible par la situation de pauvreté endémique », a déclaré Paul Kagame, pourfendeur né d’un Occident néocolonialiste, au cours de la séance de débat de l’AG de la BAD qui s’est déroulée ce jeudi, 22 mai. La communication évoquait les conditions pour que la jeunesse africaine ait confiance en ses dirigeants et en l’avenir de l’Afrique. Devant ses pairs dont Ondimba du Gabon, Mohamed Ould Abdelaziz de la Mauritanie, de Museveni l’Ougandais et autres, le Président Kagame a exprimé ainsi sa révolte contre une Europe qui, pour libérer son aide budgétaire, assortit de conditions déshonorant les pays africains bénéficiaires alors qu’ils regorgent des...

Read More

Mémoire du génocide des Batutsi : Inauguration émotive du monument à Chalette sur Loing (France)

  Après Cluny en juin 2012, Dieulefit en juin 2013, Bègles en novembre 2013, une nouvelle inauguration d’un monument pour victimes du génocide des Tutsi du Rwanda a été organisée dans la Municipalité de Chalette sur Loing par Ibuka France avec sa Cellule Locale du Montargois présidée par Esperance Patureau Gahongayire. 5 gerbes y ont été déposées pendant qu’une chorale rwandaise interprétait des chansons lyriques en Kinyarwanda.La cérémonie était rehaussée de la présence de l’Ambassadeur du Rwanda en France, Jacques Kabare, de Frank Demaumont, le Maire de Chalette-Conseiller Général du Loiret et de Marcel Kabanda, le Président d’Ibuka France ainsi que d’autres invités qui représentaient les associations des rescapés du génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 dont entre autres Murangira César d’Ibuka Suisse. Ce 17 Mai 2014 fut un grand événement plein émotions d’après les discours prononcés par Espérance Patureau Gahongayire, d’Hélène Mouchard-Zay (Président du CERCIL), de Bernard Coly (Membre du collectif des parties civiles au Rwanda), de Marcelle Kabanda (Président d’Ibuka-France), de l’Ambassadeur du Rwanda en France, Jacques Kabare et de Franck Demaumont (le Maire de Chalette-Conseiller Général du Loiret).         http://fr.igihe.com/evenements/memoire-du-genocide-des-tutsi-inauguration.html Posted by rwandaises.com...

Read More

Flux RSS

Logo RSS

Vidéos