Le Roi Mwambutsa du Burundi, de son vivant avait élu domicile en Suisse. Même quand il était encore le roi du Burundi, il préféré diriger son pays à partir des montagnes helvétiques, jusqu’au coup d’Etat de 1966.

De son vivant, le roi Mwambutsa IV avait exprimé le souhait que sa dépouille repose en Suisse, son pays d’accueil, et qu’elle ne soit à aucun prix transportée au Burundi ou ailleurs. C’est ainsi qu’à son décès en 1977, le roi a été inhumé à Meyrin, selon sa volonté.
En 2012, le gouvernement du Burundi, a souhaité organiser le rapatriement de la dépouille du roi, avec l’accord de sa fille, la princesse Rosa Paula Iribagiza, afin de lui offrir des obsèques dignes de son rang à la veille du 50e anniversaire de l’indépendance du pays.
L’exhumation des restes du roi Mwambutsa IV en vue de rapatriement au Burundi, provoquant un conflit politico-familial. En effet malgré la volonté du défunt, certans membres de la famille, estiment que « le roi fait partie de l’histoire du Burundi et les enjeux dépassent ceux de la famille.»
Une voix s’est toutefois élevée pour s’opposer à cette opération. Celle de la nièce du roi, la princesse Esther Kamatari, qui a dénoncé une campagne de communication du pouvoir en place au détriment du respect des dernières volontés du défunt.
Malgré cette protestation, l’exhumation a eu lieu mais le rapatriement a été gelé sur mesures provisionnelles. En fait, cela fait deux ans et demi que les restes de Mwambutsa IV sont entreposés chez les pompes funèbres en attente d’une décision de la justice civile.
La décision du tribunal vient de tomber. La dépouille de l’ex-roi du Burundi retrouvera le cimetière de Meyrin. Le Tribunal fédéral (TF) a confirmé un verdict de la justice genevoise, qui avait arbitré un litige entre des proches du défunt.
La Cour de justice de Genève avait donné raison à la nièce du roi qui s’était opposée au transfert des restes de son oncle. La Cour de justice n’avait pas été sensible aux arguments du gouvernement du Burundi. A ses yeux, le grief de l’intérêt public prépondérant n’a pas pu être établi. Ce rapatriement aurait aussi contrevenu aux dernières volontés du défunt.
En dernière instance, le TF a rejeté le recours de la fille de l’ex-roi.
Le verdict rendu par le TF met un terme à plus de quatre longues années de bataille juridique. Pendant ce temps, la dépouille de Mwambutsa IV est restée entreposée dans une chambre froide, aux pompes funèbres.
L’ex-roi pourra reposer en paix au cimetière de Meyrin, conformément à ses dernières volontés.

http://www.rwanda-podium.org/index.php/actualites/politique/983-suisse-le-roi-mwambutsa-pourra-se-reposer-en-paix-a-meyrin

Posté le 03/05/2017 par rwandaises.com